Vous êtes-vous déjà retrouvé à un dîner au cours duquel vous ne comprenez plus rien à la conversation ? Normal, vous êtes entouré... de golfeurs ! Nous vous aidons à traduire leurs anglicismes bien caractérisitiques ci-dessous:


Aire de départ (ou tee de départ) : 
Aire d'herbe tondue rase sur laquelle le joueur va frapper son premier coup pour débuter le trou. La zone de départ est matérialisée par des marques (appelées boules) de départ de couleurs différentes selon le niveau de jeu du joueur ou de la joueuse (noires - blanches – jaunes – bleues et rouges).

Approche : 
Coup de golf de faible distance dont le but est de porter la balle sur le green et si possible le plus proche du trou.

Balle : 
D'un poids inférieur à 45,93 gr. et d'un diamètre supérieur à 42,67 mm, la balle est l'objet frappé par le club. Le jeu de golf consiste à envoyer la balle du départ jusque dans le trou en réalisant le moins de coups possibles.

Birdie : 
Score inférieur d'un coup au par du trou.

Bogey : 
Score supérieur d'un coup au-dessus du par. Sont utilisés les termes double, triple,... bogey pour les scores respectivement supérieurs à 2, 3... coups au dessus du par du trou

Bois : 
Club utilisé pour taper des longs coups dont la tête à l'origine était conçue en bois. Désormais, les matériaux utilisés pour fabriquer la tête sont l'acier ou des matériaux composites (carbone, titane...).

Bunker : 
Obstacle rempli de sable, positionné à proximité du fairway (bunker de fairway) ou le plus régulièrement autour des greens pour les protéger.

Carte de score : 
Carte sur laquelle le joueur marque le score qu'il a réalisé sur chaque trou. Une carte de score peut permettre de noter les scores de trois autres joueurs.

Chariot : 
Support à roues (deux ou trois) servant à transporter un sac de golf sur le parcours. Le chariot peut être manuel ou électrique. Souvent acheté, le chariot peut aussi être loué à l'accueil du golf.

Chip : 
Petit coup de golf réalisé à proximité du green ayant pour but d'amener la balle le plus proche du trou.

Club-House : 
Infrastructure de taille variable où se trouve généralement l'accueil du golf. Synonyme de convivialité, il comprend le plus souvent, un bar où les joueurs apprécient de se retrouver autour d'un verre après leur parcours, un restaurant, éventuellement des salles de séminaires et/ou un hôtel.
 
Divot : Bande d'herbe ou de terre arrachée par le club au moment de frapper la balle. L'étiquette rappelle qu'il est important pour préserver un parcours en bon état de replacer à chaque coup le divot réalisé.

Drapeau : Le drapeau indique la position du trou sur le green. Il est constitué d'un mât et d'un grand fanion indiquant très souvent le n° du trou, ou qui peut simplement signaler par une couleur différente les 9 premiers trous (l'aller) et les 9 derniers trous (le retour) du parcours.

Driver : Club le plus souvent utilisé sur l'aire de départ d'un long trou pour envoyer la balle le plus loin possible (anciennement appelé bois n°1). Ce club se caractérise par une tête au volume important (maximum 460 cc). Ce mot peut être pris comme un verbe signifiant l'action de taper son premier coup au départ avec ce club.

Eagle : Score inférieur de deux coups au par du trou. Est utilisé le terme albatros lorsque sur un par 3, le trou est réalisé en un seul coup.

Etiquette : Conseils et attitude à adopter pour le respect du parcours et des autres joueurs. L'etiquette est l'équivalent d'un code de bonne conduite.

Fairway : Partie tondue qui délimite le "tracé normal" à suivre depuis le départ du trou jusqu'au green. Sa largeur peut varier d'un trou à l'autre selon la configuration du parcours.

Fers : Club ayant une tête en acier de forme triangulaire servant à taper la balle depuis le fairway pour accéder au green. L'ensemble des fers constitue une série (7 ou 8 fers) ou 1/2 série (4 fers) selon le nombre de clubs. Chaque fer est numéroté selon la longueur de son manche et le degré d'ouverture de la face du club.

Gant : Porté à la main droite ou gauche selon que le joueur soit gaucher ou droitier, le gant permet au joueur d'avoir une meilleure prise en main du club et d'éviter les frottements entre la paume de la main et le grip.

Green : Surface d'herbe tondue très rase (le plus souvent de forme plus ou moins circulaire) où se trouve le trou matérialisé par le drapeau.

Green Fee : Droit de jeu donnant accès au parcours. Le green fee est le plus souvent à régler à l'accueil du golf.

Grip : Partie du club en cuir ou en caoutchouc située en haut du manche pour placer ses mains sur le club. Le grip est également le terme utilisé sur la façon de tenir le club. Il existe plusieurs types de grip.

Index (ou "handicap"): Niveau de jeu d'un joueur amateur calculé à partir des résultats aux compétitions officielles auxquelles il a pris part. Le "handicap" est le niveau du golfeur au chiffre arrondi.

Manche (ou shaft) : Partie du club en acier ou en graphite reliant le grip à la tête du club. La taille du manche varie selon le club utilisé.

Marque balle : Ustensile utilisé pour marquer sa balle sur le green afin de pouvoir la relever pour soit la nettoyer, soit pour permettre à un autre joueur de jouer la sienne (si les deux balles sont par exemple sur la même ligne de jeu). Avant de jouer, n'oubliez pas de replacer votre balle puis seulement après d'enlever votre marque.

Par : Mot utilisé pour définir le score idéal ou théorique (décidé par l'architecte) à réaliser sur un trou. Il est utilisé également pour définir le score idéal à réaliser sur le parcours, c'est à dire les 9 ou 18 trous. On parle alors du par total du parcours (ex: Par 72).

Practice : Zone d'entraînement depuis laquelle le joueur tape des balles soit directement sur l'herbe ou le plus souvent sur un tapis sans aller les chercher. Les balles sont distribuées dans un seau par l'intermédiaire d'une machine. (contenance d'un seau entre 25 et 40 balles)

Putt : Petit coup réalisé avec un putter sur le green pour faire rouler la balle jusque dans le trou.

Putter : Club possédant une face verticale utilisé sur les greens pour faire rouler la balle dans le trou. Ce terme peut être également utilisé comme un verbe pour signifier l'action de réaliser un coup sur un green (un putt).

Putting-Green : Zone d'entraînement réservée au putting appelé communément green d'entraînement. Le putting-green est très souvent situé non loin du club-house et, la plupart du temps, il est interdit d'y effectuer des approches.

Relève pitch : Petit accessoire servant à relever les pitchs (petits trous réalisés par les balles lors de leur atterrissage sur les greens) ou ceux des autres joueurs sur les greens. Cet instrument est à conserver avec soi sur tous les parcours et ce quelque soit son niveau de jeu.

Rough : Zone moins léchée constituée le plus souvent d'herbes plus ou moins hautes (parfois arbustes et forêts).

Swing : Mouvement intégral du golfeur qui lui permet d'envoyer la balle avec le club.

Tee : Petit ustensile en bois ou plastique destiné à être planté dans le sol (autorisé uniquement sur l'aire de départ), servant à surélever la balle pour favoriser un meilleur angle de lancement.

Trou : Réceptacle rond (diamètre de 108 mm et profond d'au minimum 100mm) positionné sur le green au sein duquel la balle doit tomber. Le drapeau repose à l'intérieur du trou.

Source: Le Monde


Prochain évènement

11
06
2017

Challenge de la francophonie

Gallery

Contactez nous

2 rue Belle vue
B4860 Verviers-Pepinster

+32 87 22 24 10